Le Notre Père en 1805

 

 

Notre Père en 1805

 

« Toi qui sièges aux Cieux, Ô notre commun Père !

Que de Ton Nom partout brille la Sainteté.

Que Ton Règne s’approche ; et que Ta Volonté,

Ainsi que dans le Ciel, soit faite sur la Terre.

Donne-nous, chaque jour, le pain réparateur.

Comme nous pardonnons, pardonne-nous l’offense.

Ne laisse point Tes fils en proie au Tentateur :

Mais qu’ils soient tous du mal sauvés par Ta Puissance. »

 

Source : « Oratio Dominica – Gallice, metris concinnata » par Jean-Baptite-Modeste GENCE, traducteur et archiviste, dans « Oratio Dominica cl linguis versa et propriis cujusque linguæ characteribus plerumque expressa », éditions J.J. Marcel 'Lord's prayer', Paris, 1805.

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

 

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×