Le Notre Père en 1805

 

 

Notre Père en 1805

 

« Toi qui sièges aux Cieux, Ô notre commun Père !

Que de Ton Nom partout brille la Sainteté.

Que Ton Règne s’approche ; et que Ta Volonté,

Ainsi que dans le Ciel, soit faite sur la Terre.

Donne-nous, chaque jour, le pain réparateur.

Comme nous pardonnons, pardonne-nous l’offense.

Ne laisse point Tes fils en proie au Tentateur :

Mais qu’ils soient tous du mal sauvés par Ta Puissance. »

 

Source : « Oratio Dominica – Gallice, metris concinnata » par Jean-Baptite-Modeste GENCE, traducteur et archiviste, dans « Oratio Dominica cl linguis versa et propriis cujusque linguæ characteribus plerumque expressa », éditions J.J. Marcel 'Lord's prayer', Paris, 1805.

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

 

 


compteur de visite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×