Sainte-Faustine décrit l'enfer et le purgatoire

1905-1938

 

Enfer et purgatoire selon l'expérience de sœur Faustine.


« Aujourd'hui j'ai été dans les gouffres de l'enfer, introduite par un ange. C'est un lieu de grands supplices, et son étendue est terriblement grande. Genres de supplices que j'ai vus : le premier supplice qui fait l'enfer c'est la perte de Dieu ; le deuxième - les perpétuels remords ; le troisième - le sort des damnés ne changera jamais ; le quatrième supplice - c'est le feu qui va pénétrer l'âme sans la détruire, c'est un terrible supplice, car c'est un feu purement spirituel, allumé par la colère de Dieu ; le cinquième supplice - ce sont les ténèbres continuelles, une terrible odeur étouffante et malgré les ténèbres, les démons et les âmes damnées se voient mutuellement et voient tout le mal des autres et le leur ; le sixième supplice - c'est la continuelle compagnie de Satan ; le septième supplice - le désespoir terrible, la haine de Dieu, les malédictions, les blasphèmes. Ce sont des supplices que tous les damnés souffrent ensemble, mais ce n'est pas la fin des supplices. Il y a des supplices qui sont destinés aux âmes en particulier, ce sont les souffrances des sens. Chaque âme est tourmentée d'une façon terrible et indescriptible par ce en quoi ont consisté ses péchés. Il y a de terribles cachots, des gouffres de tortures où chaque supplice diffère de l'autre ; je serais morte à la vue de ces terribles souffrances, si la toute-puissance de Dieu ne m'avait soutenue. Que chaque pécheur sache : il sera torturé durant toute l'éternité par les sens qu'il a employés pour pécher. J'écris cela sur l'ordre de Dieu pour qu'aucune âme ne puisse s'excuser disant qu'il n'y a pas d'enfer, ou que personne n'y a été et ne sait comment c'est.
Moi, Sœur Faustine, par ordre de Dieu, j'ai été dans les gouffres de l'enfer, pour en parler aux âmes et témoigner que l'enfer existe. Je ne peux en parler maintenant, j'ai l'ordre de Dieu de le laisser par écrit. Les démons ressentaient une grande haine envers moi, mais l'ordre de Dieu les obligeait à m'obéir. Ce que j'ai écrit est un faible reflet des choses que j'ai vues. J'ai remarquée une chose : qu'il y a là-bas beaucoup d'âmes qui doutaient que l'enfer existe. Quand je suis revenue à moi, je ne pouvais pas apaiser ma terreur de ce que les âmes y souffrent si terriblement, c'est pourquoi je prie encore plus ardemment pour la conversion des pécheurs, sans cesse j'appelle la miséricorde divine sur eux. Ô mon Jésus, je préfère agoniser jusqu'à la fin du monde dans les plus grands supplices que de T'offenser par le moindre péché » (PJ 741).

« Peu après, je tombai malade. La chère mère supérieure m'envoya avec deux autres sœurs en vacances à Skolimow non loin de Varsovie. C'est alors que j'ai demandé au Seigneur Jésus : pour qui dois-je prier ? Jésus me répondit qu'Il me ferait connaître la nuit suivante pour qui je dois prier.
Je vis mon Ange Gardien qui m'ordonna de le suivre. En un instant, je me trouvai dans un endroit brumeux, rempli de feu, et là une multitude d'âmes souffrantes. Ces âmes prient avec ferveur, mais sans efficacité pour elles-mêmes, nous seuls pouvons les aider. Les flammes qui les brûlaient ne me touchaient pas. Mon Ange Gardien ne me quittait pas un seul instant. Et je demandai à ces âmes quelle était leur plus grande souffrance. Elles me répondirent d'un commun accord, que leur plus grande souffrance était la nostalgie de Dieu. J'ai vu la Mère de Dieu, visitant les âmes du purgatoire. Les âmes l'appellent ‘Etoile de la mer'. Elle leur apporte du soulagement. Je voulais encore leur parler, mais mon Ange Gardien m'a donné le signal du départ. Nous sommes sortis de cette prison de douleurs. J'entendis une voix intérieure qui me dit : Ma miséricorde ne veut pas cela, mais la justice l'exige. Depuis ce moment, je suis en relations plus étroites avec les âmes souffrantes » (PJ 20).

N.B. : PJ = Petit Journal (de Sainte-Faustine Kowalska, apôtre de la Miséricorde du Seigneur).

Le Petit Journal de Sainte-Faustine

(cliquez sur la photo)

 

 

17 votes. Moyenne 3.82 sur 5.

Commentaires (14)

1. Lise 04/01/2013

Mais non, toi l'auteur du commentaire n°8, tu n'es pas damné, pas tant que tu vis sur cette terre! Tu réalises, je pense que tu as péché, mais tu sais ce qu'il te faut faire: te convertir. Vois un prêtre, confesse-toi, mets-toi à prier, à chercher à connaître Dieu... Demande aide et conseil à des croyants, à des religieux. Mais ne te dis pas damné, tu n'es pas perdu.Tu as toutes tes chances de gagner ta place au Paradis, de devenir Saint. Si tu le désires, Dieu le père, Fils et Esprit Saint, le ciel se fera un plaisir de t'aider.

2. Cathy 15/06/2012

Sœur Faustine est ma petite sainte. Ses écrits d'une rare beauté et émouvants quand on apprends qu'ils ont été mis sur papier à la demande de Jésus.
Savez-vous que Notre seigneur lui a demandé de consigner tout ceci dans le seul but que nous Le connaissions mieux.
Ce journal est un témoignage d'amour. De Lui à nous.
Il m'a beaucoup aidé et je le relirai sans me lasser car on y apprend beaucoup. On comprend les joies et les peines de cette sainte en quête d'absolu.

3. Rémi 24/05/2012

à la veille de pentecôte, l'Esprit Saint nous immerge , nous éclaire que le destin d'une âme est le ciel. Le Christ a tout donné . L'Esprit Saint nous revèle que nous sommes les hèritiers du Ciel . Souviens bien que chaque seconde qui passe nous approchons de Notre Seigneur Jésus Christ qui a tant souffert pour nous. N'aie pas peur de souffrir sur cette vie terrestre passagère pour Ton Seigneur Jésus Christ. Car ta récompense est si immense que tu ne peux imaginer

4. S-C Patrick 15/04/2012

Je reviens de la messe donnée dans une charmante chapelle du XV siècle. A ma surprise, je découvre Ste-Faustine dont le prêtre en parle avec un plaisir non dissimulé. Je consulte internet pour en savoir plus. Vivement l'achat de son petit journal. Merci.

5. S-C Patrick 15/04/2012

Je sors de la messe d'une petite chapelle de XV siècle où je me rends lorsqu'il possible de le faire. Le père parle de SAINTE FAUSTINE que je découvre pour la première. C'est extraordinaire et je décide de consulter Internet. Je souhaite consulter son petit journal par l'achat prochaine de celui-ci. Merci à vous.

6. RAKOTOSON A MARIE SERGE 22/02/2012

en ces jours de careme,merci soeur Faustine ,de me faire savoir l'infini misericorde de DIEU
priez pour les ames du purgatoire,pour le monde entier,a toute ma famille,et pour mon ame
MADAGASCAR

7. MARIE SERGE RAKOTOSON (site web) 22/02/2012

en ces jours de carême,je sens que j'ai faim de la miséricorde de DIEU.Merci Sainte FAUSTINE. Priez pour les âmes du purgatoire , pour toute ma famille et mon âme
MADAGASCAR

8. GUIZIEM Marguerite 16/01/2012

salut,
je viens de découvrir ce site, et suis très contente parce que faisant déjà parti du groupe de la Miséricorde Divine dans ma Paroisse je crois qu'il est opportun d'avoir plus d'enseignements et des prières pour plus d'édifications.

Merci de m'avoir parmi vous cordialement.

9. christian 12/11/2011

maintenant je realise que mon ames est dannees

10. véra 05/05/2011

je suis une petite dévote de a miséricorde !
je suis toujours en recherche pour en savoir plus et plus encore!!!!
ste faustine, merci de m'avoir conduite ici ! continues d'oeuvrer pr une plus grande connaissance de la miséricorde dans le monde

11. B M GLORIA 17/04/2011

JE ME REMERCIE MA MÈRE DE M'AVOIR CONSEILLER CE SITE!!!! SANS QUOI JE NE SERAI TOUJOURS PAS CONSCIENTE DE MON ÉLOIGNEMENT!!!!!!! J' AI L' IMPRESSION DE FAIRE PARTI DE CEUX QUI ONT LA NOSTALGIE DE DIEU!!!!! SEIGNEUR AIDEZ MOI A M EN SORTIR!!!!!!!! ET J'ESPÈRE QUE TOUT CEUX QUI NE CROIENT PAS OU QUI OUBLIENT DE PRIER COMME MOI PRENDRONT LE TEMPS DE REGARDER CE SITE ET D'ÊTRE CONSCIENT!!!!!! AMEN!

12. frère fernand raoul omegni djidjoh 05/10/2010

que Dieu soit béni en tout temps et que sa Vérité soit connue de tous. par la puissance de Dieu et par la volonté de son Fils notre Seigneur Jésus Christ j'atteste et je déclare vraie de vraie ce que déclare Sainte Faustine par rapport à l' Enfer et au Purgatoire. par une expérience un peu similaire, notre Seigneur ' a fait visité ces endroits et aujourd'hui je peux dire oui c'est Vraie. Merci Seigneur.

13. Charlaine 09/09/2010

Je lis actuellement le petit journal de Soeur Faustine, un livre tres enrichissante et aussi ca m'a permis de bien vivre ma vie de baptiser. je recommande a tous ce livre vous allez pas le regretter.

14. BOUSSOU AMOIN MARIE LAURE 18/08/2010

je souhaite avoir des prières à sainte marie Faustine Kowalska, apôtre de la Miséricorde du Seigneur.
j'espère que très bientôt je pourrai en avoir à travers votre site. merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

 

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×