Prière à Sainte Aldegonde de Maubeuge, Patronne des malades et des cancéreux

 

 

Prière à Sainte-Aldegonde

 

Avec une grande confiance, nous vous adressons cette prière :

donnez-nous de vivre notre Foi avec Espérance et Charité

pour que nous soyons plus généreux et plus rayonnants.

Préservez-nous de cette grave maladie qu'est le cancer,

et de ce mal plus grand qu'est le péché.

Rendez-nous forts dans les épreuves.

Veillez sur nos familles et nos malades.

Faites naître dans le cœur de nos jeunes

des vocations religieuses et sacerdotales.

Aidez-nous à découvrir la Mission que Dieu nous a confiée ici-bas

et à servir notre Seigneur de notre mieux.

Sainte-Aldegonde, priez pour nous !

Amen !

 

Sainte-Aldegonde est notamment invoquée contre la fièvre, les migraines et le cancer.


Elle est aussi connue sous les noms : Adelgundis, Aldegundis, Aldegonda, Adelgonde, Aldegonde, Aldegonda, Aldegondes, Adelgunda (en russe : Адельгунда), Aldegunda, Aldegun, Aldegunais, Aldegund, Orgonne...

 

Elle est la fille de Saint Walbert de Hainaut (ou Waubert, Walber, Waldebertus) et de Sainte Bertille de Thuringe (ou Bertilla, Bertilia, fille d'un roi de Thuringe) ; et la soeur de Sainte Waudru de Mons (ou Waldeltrude, Waldetrude, Waldetrudis, Waltrudis).

 

Note : Il ne faut pas la confondre avec Sainte-Aldegonde de Dronghem († vers 675), moniale à Dronghem près de Gand en Flandre belge, fêtée le 30 janvier en Orient.

 

Paroisse Sainte-Aldegonde en Val de Sambre

 

 

"ALDEGONDE (Sainte), première abbesse de Maubeuge et sœur de sainte Waudru, naquit, vers l’an 630, au bourg de Coursolre (Curtisorra), dans l’ancien Hainaut et qui fait partie aujourd’hui de l’arrondissement d’Avesnes (France). Son père, Walbert, et sa mère, Bertilie, appartenaient à la première noblesse du pays. Jeune, riche et vertueuse, Aldegonde fut de bonne heure recherchée en mariage par plusieurs seigneurs des environs; toutefois décidée à se consacrer à Dieu, elle refusa constamment les plus illustres alliances. Ses parents respectèrent cette volonté; mais après leur mort, elle se vit exposée aux plus grands dangers. Un prince, que les historiens du temps nomment Eudo, prétendait l’épouser. Ne pouvant vaincre la résistance de la sainte, il résolut de s’emparer de vive force de sa personne. Pour éviter ses poursuites, Aldegonde fut obligée de s’enfuir de son domaine de Coursolre et de se cacher dans le bois de Maubeuge (Malbodium) sur la Sambre.

 


Ce fut là qu’elle apprit l’arrivée de saint Amand et de saint Aubert au monastère de Haumont. Elle s’y rendit aussitôt et reçut d’eux le voile monastique. Elle retourna ensuite au bois de Maubeuge et y bâtit un monastère. Deux de de ses nièces, Adeltrude et Madelberte, filles de sainte Waudru, et plusieurs autres personnes de condition vinrent s’y mettre sous sa direction. Telle fut l’origine du célèbre chapitre de chanoinesses nobles, qui y subsista jusqu’à la révolution française. Des détails historiques précis nous manquent sur la vie de sainte Aldegonde. Après avoir été de longues années abbesse de Maubeuge, elle y mourut paisiblement au milieu de ses sœurs, vers 685 ou 689.

Le corps de sainte Aldegonde fut transporté d’abord à Coursolre, puis placé, dans une châsse magnifique, dans l’église du chapitre de Maubeuge. Cette châsse, précieuse pour l’histoire de l’orfévrerie belge au xvie et au xviie siècle périt, à la révolution française, et les reliques de la sainte reposent aujourd’hui dans une nouvelle châsse, à l’église paroissiale de Maubeuge.

 


Le testament de sainte Aldegonde, tel que Foppens l’a publié dans les Opera diplomatica de Miræus, t. III, p. 557, est, d’après Le Glay (Revue des Opera Diplomatica de Miræus, p. 165), un document, sinon entièrement apocryphe, du moins en grande partie interpolé.

Il ne reste plus à Coursolre aucun vestige du temps de sainte Aldegonde, sinon un caveau où, d’après la tradition, la sainte se retirait pour prier. Un faubourg de Maubeuge porte encore aujourd’hui son nom, et on y voit une fontaine et une chapelle qui lui sont consacrées.

Eugène Coemans.

 

Acta SS. Januarii, t. II. — Mabillon, Acta SS. Ord S. Bened., t. II. — Ghesquiere, Acta SS. Belgii, t IV. — Molanus, Nat. SS. Belgii, p. 19. — Le Glay, Cameracum christianum, p. 246. — De Ram, Hagiographie nationale, t. I."

 

Source : Wikisource (Biographie nationale de Belgique, Eugène Coemans : "ALDEGONDE, Sainte", tome 1).

 

 

 

 

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. Alain 11/06/2011

INTENTIONS DE PRIERE

Je demande et implore NS Jésus Christ par l'intercession de la Vierge Marie de me porter secours et de remédier à ma situation délicate et désespérée suite à une mauvaise décision prise dans l'urgence en état de stress et sous pression, il y a quelques années qui risque de porter préjudice financièrement à l'ensemble de ma famille.

Seigneur je me suis égaré du bon chemin, accordez -moi la grâce dont j'ai besoin, votre miséricorde et votre pardon. Ayez pitié de moi et faites que ma prière soit exaucée afin d'éviter tout préjudice à ma famille. J'essaierai de changer ce qui doit être changé dans ma vie afin de mieux répondre à vos appels avec un repentir sincère et une vraie contrition de coeur et ainsi retrouver le bon chemin.

Faites que toute ma famille soit protégée et surtout que maman agée de 89 ans ait une fin de vie paisible et honorable.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

 

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×