Icônes miraculeuses de Kazan et de la Mère de Dieu de Koursk

Magnifique histoire

 


Tropaire de l'Icône Notre-Dame de Kazan Ton 4


Ô défenderesse au Coeur si Doux, Mère de notre Seigneur,
intercède pour nous auprès de Ton Fils, Christ notre Dieu !
Sauve tous ceux qui se hâtent de chercher refuge
sous Ta puissante protection !
Ô Maîtresse, Impératrice et Dame,
défends tous ceux qui sont dans le danger ou le malheur,
ou affaiblis par la maladie de nombreux péchés,
se tenant devant Ta sainte Image,
priant dans les larmes et l'humilité,
se repentant dans leur coeur et remplis d'une invincible espérance.
Libère-les de tout mal ; donne-leur la Grâce nécessaire,
et sauve-nous tous, Ô Vierge Mère de Dieu,

car tu es le Divin Refuge pour tous Tes enfants !

 


Kondakion de l'Icône Notre-Dame de Kazan Ton 4

Ô irréprochable Vierge Mère du Christ Dieu :
Ta toute pure Âme fut percée par l'épée
lorsque Tu contemplas Ton Fils et Dieu volontairement crucifié,
dès lors, ne cesse pas de Lui adresser Tes prières, Ô Toute-Bénie,
Afin qu'Il nous accorde rémission de nos péchés !

 

 

Acathiste à la Mère de Dieu


Un ange, parmi ceux qui se tiennent devant la Gloire du Seigneur, fut envoyé dire à la Mère de Dieu : "Réjouis-toi ! Il incline les Cieux et descend, Celui qui vient demeurer en Toi dans toute Sa plénitude. Je Le vois dans Ton sein prendre chair à ma salutation !" Avec allégresse, l'ange l'acclame :

Réjouis-Toi en qui resplendit la joie du Salut,
Réjouis-Toi en qui s'éteint la sombre malédiction,
Réjouis-Toi en qui Adam est relevé de sa chute,
Réjouis-Toi en qui Ève est libérée de ses larmes,

Réjouis-Toi, Montagne dont la hauteur
dépasse la pensée des hommes,
Réjouis-Toi, Abîme à la profondeur insondable, même aux anges,
Réjouis-Toi, Tu deviens le Trône du Roi
Réjouis-Toi, Tu portes en Ton sein Celui qui porte tout,

Réjouis-Toi, Étoile qui annonce le Lever du Soleil,
Réjouis-Toi, Tu accueilles en Ta chair Ton Enfant et Ton Dieu,
Réjouis-Toi, Tu es la première de la Création Nouvelle,
Réjouis-Toi, en Toi nous adorons l'Artisan de l'univers,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

La Toute-Sainte répondit à l'ange Gabriel avec confiance : " Voilà une parole inattendue, qui paraît incompréhensible à Mon Âme, car tu m'annonces que Je vais enfanter, Moi qui suis Vierge. "

Alléluia, alléluia, alléluia !

Pour comprendre ce mystère qui dépasse toute connaissance, la Vierge dit au Serviteur de Dieu : " Comment, dis-moi, Me sera-t-il passible de donner naissance à un fils alors que je ne connais pas d'homme ? " Plein de respect, l'ange l'acclame :

Réjouis-Toi, Tu nous ouvres au secret du Dessein de Dieu,
Réjouis-Toi, Tu nous mènes à la confiance dans le silence,
Réjouis-Toi, Tu es la première des merveilles du Christ Sauveur,
Réjouis-Toi, Tu récapitules la richesse de Sa Parole,

Réjouis-Toi, Échelle en qui Dieu descend sur la terre,
Réjouis-Toi, Pont qui unit la terre au Ciel,
Réjouis-Toi, Merveille inépuisable pour les anges,
Réjouis-Toi, Blessure inguérissable pour l'adversaire,

Réjouis-Toi, ineffable Mère de la Lumière,
Réjouis-Toi, Tu as gardé en Ton Coeur le Mystère,
Réjouis-Toi, en qui est dépassé le savoir des savants,
Réjouis-Toi, en qui est illuminée la foi des croyants,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

La Puissance du Très-Haut reposa sur l'Inépousée et, comme un jardin au beau fruit, Elle porta le Salut pour tous ceux qui désirent le cueillir.

Alléluia, alléluia, alléluia !

Portant le Seigneur dans Son sein, Marie partit en hâte chez Élisabeth. Lorsqu'il reconnut la salutation de Marie, l'enfant se réjouit aussitôt, bondissant d'allégresse comme pour chanter à la Mère de Dieu :

Réjouis-Toi, Jeune pousse au Bourgeon immortel,
Réjouis-Toi, Jardin au Fruit qui donne Vie,
Réjouis-Toi, en qui a germé le Seigneur notre Ami,
Réjouis-Toi, Tu as conçu le Semeur de notre vie,

Réjouis-Toi, Champ où germe la Miséricorde en abondance,
Réjouis-Toi, Table qui offre la Réconciliation en plénitude,
Réjouis-Toi, Tu prépares l'Espérance du Peuple en marche,
Réjouis-Toi, Tu fais jaillir la Nourriture d'Éternité,

Réjouis-Toi, Parfum d'une offrande qui plaît à Dieu,
Réjouis-Toi, en qui tout l'univers est réconcilié,
Réjouis-Toi, Lieu de la bienveillance de Dieu pour les pécheurs,
Réjouis-Toi, notre assurance auprès de Dieu,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

Joseph le Sage se troubla, secoué par une tempête de pensées contradictoires. Il Te vit inépousée et Te soupçonna d'un amour caché, Toi, l'Irréprochable. Mais, apprenant que ce qui avait été engendré en Toi venait de l'Esprit-Saint, Il s'écria :

Alléluia, alléluia, alléluia !

Quand les bergers entendirent les anges chanter la venue du Christ en notre chair, ils ont couru contempler leur Pasteur reposant sur le sein de Marie en Agneau Immaculé. Ils exultèrent en chantant :

Réjouis-Toi, Mère de l'Agneau et du Pasteur,
Réjouis-Toi, Maison des brebis rassemblées,
Réjouis-Toi, Protection contre le loup qui disperse,
Réjouis-Toi, en Ta chair s'ouvre la Porte qui conduit au Père,

Réjouis-Toi, en qui les Cieux se réjouissent avec la terre,
Réjouis-Toi, en qui la terre exulte avec les Cieux,
Réjouis-Toi, Tu donnes l'assurance à la parole des Apôtres,
Réjouis-Toi, Tu donnes la force au témoignage des Martyrs,

Réjouis-Toi, inébranlable soutien de notre foi,
Réjouis-Toi, Tu sais la splendeur de la Grâce,
Réjouis-Toi, en qui l'enfer est dépouillé,
Réjouis-Toi, en qui nous sommes revêtus de gloire,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

Les Mages ont vu l'astre qui conduit à Dieu. Marchant à sa clarté comme on saisit un flambeau, ils ont trouvé la Lumière véritable. Tout proches de Celui que personne n'a jamais vu, ils acclament Sa Mère :

Alléluia, alléluia, alléluia !

Ceux qui savent lire les signes des astres ont reconnu dans les bras de la Vierge le Créateur des hommes ; dans les traits de Celui qui a pris condition d'esclave, ils ont adoré leur Maître. Avec empressement, ils L'honorèrent de leurs présents en chantant à la Toute-Bénie :

Réjouis-Toi, Mère de l'Astre sans déclin,
Réjouis-Toi, Reflet de la Clarté de Dieu,
Réjouis-Toi, en qui s'éteint la brûlure du mensonge,
Réjouis-Toi, en qui s'illumine pour nous la Trinité d'Amour,

Réjouis-Toi, en qui l'inhumaine puissance est défaite,
Réjouis-Toi, Tu nous montres le Christ Seigneur, Ami des hommes,
Réjouis-Toi, en qui les idoles païennes sont renversées,
Réjouis-Toi, Tu nous donnes d'être libérés des oeuvres mauvaises,

Réjouis-Toi, en qui s'éteint l'idolâtrie du feu païen,
Réjouis-Toi, en qui nous sommes affranchis du feu des passions,
Réjouis-Toi, Tu conduis les croyants vers le Christ-Sagesse,
Réjouis-Toi, Allégresse de toutes les générations,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

Les Mages s'en retournèrent à Babylone en témoins, porteurs de Dieu. Là, ils annoncèrent la Bonne Nouvelle et accomplirent les Écritures en Te proclamant devant tous comme Messie. Hérode resta seul, livré à sa sottise, incapable d'entrer dans la louange :

Alléluia, alléluia, alléluia !

Ô Sauveur, Tu as porté en Égypte l'éclat de la Vérité et Tu en as chassé les ténèbres du mensonge. Les idoles du pays de l'esclavage se sont placées sous Ta Puissance et ceux que Tu as ainsi délivrés du péché se tournent vers la Mère de Dieu pour Lui chanter :

Réjouis-Toi, en qui l'homme est relevé,
Réjouis-Toi, en qui les démons sont défaits,
Réjouis-Toi, Tu foules au pied le maître du mensonge,
Réjouis-Toi, Tu démasques le piège des idoles,

Réjouis-Toi, Mer où trouve sa perte le Pharaon
qui se tient dans l'esclavage du péché,
Réjouis-Toi, Rocher d'où jaillit la Source
qui abreuve les assoiffés,
Réjouis-Toi, Colonne du Feu
qui illumine notre marche dans la nuit,
Réjouis-Toi, Manteau aussi vaste
que la Nuée pour ceux qui sont sans recours,

Réjouis-Toi, Tu portes le vrai Pain du Ciel
qui remplace la manne,
Réjouis-Toi, Servante du Festin
où nous avons part aux réalités du Ciel,
Réjouis-Toi, Belle terre de la Foi où s'accomplit la Promesse,
Réjouis-Toi, Pays ruisselant de lait et de miel

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

Lorsque Siméon fut au seuil de la mort, Seigneur, Tu lui fus présenté comme un enfant mais il reconnut en Toi la Perfection de la Divinité. Plein d'admiration pour Ton Être qui n'a pas de fin, il chanta :

Alléluia, alléluia, alléluia !

Le Créateur a fait une Oeuvre Nouvelle lorsqu'Il se rendit visible à nos yeux. Il a pris Chair dans le sein d'une Vierge en La gardant dans Son intégrité, pour qu'à la vue de cette Merveille, nous chantions :

Réjouis-Toi, Fleur de l'Être inaltérable de Dieu,
Réjouis-Toi, Couronne de Son Amour Virginal,
Réjouis-Toi, Figure qui resplendit
de la Résurrection du Seigneur,
Réjouis-Toi, Tu partages avec les anges la clarté du Royaume,

Réjouis-Toi, Arbre dont le Fruit splendide nourrit les croyants,
Réjouis-Toi, Feuillage dont l'ombre procure
la fraîcheur aux multitudes,
Réjouis-Toi, Tu enfantes la rançon des captifs,
Réjouis-Toi, Tu portes dans Ta Chair le Guide des égarés,

Réjouis Toi, notre Avocate auprès du Juge Juste et Bon,
Réjouis-Toi, en qui arrive le Pardon pour la multitude,
Réjouis-Toi, Tunique d'Espérance pour ceux qui sont nus,
Réjouis-Toi, Amour plus fort que tout désir,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

Quand nous contemplons cet Enfantement inhabituel, nous devenons étrangers à notre monde habituel et notre esprit se tourne vers les réalités d'En Haut. Car le Très-Haut s'est révélé aux hommes dans l'abaissement pour élever ceux qui croient en Lui.

Alléluia, alléluia, alléluia !

Le Verbe que rien ne contient a pris Chair dans notre condition humaine sans cesser d'être Dieu. En venant habiter le monde d'en bas, Il n'a pas quitté pour autant les réalités d'En Haut, mais Il est descendu tout entier dans le sein d'une Vierge qu'Il a habitée de Sa Divinité :

Réjouis-Toi, Temple du Dieu de toute immensité
Réjouis-Toi, Porche du Mystère enfoui depuis les siècles,
Réjouis-Toi, incroyable Nouvelle pour les incroyants,
Réjouis-Toi, Bonne Nouvelle pour les croyants,

Réjouis-Toi, Vaisseau choisi où vient à nous
Celui qui surpasse les Chérubins,
Réjouis-Toi, Demeure très Sainte de Celui
qui siège au-dessus des Séraphins,
Réjouis-Toi, en qui les contraires sont conduits vers l'Unité,
Réjouis-Toi, en qui se joignent la Virginité et la Maternité,

Réjouis-Toi, en qui la transgression reçoit le Pardon,
Réjouis-Toi, en qui le Paradis s'ouvre à nouveau,
Réjouis-Toi, Clef du Royaume du Christ,
Réjouis-Toi, Espérance des Biens éternels,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

Tous les anges du Ciel ont été frappés de stupeur devant la prodigieuse Oeuvre de Ton Incarnation, Seigneur car Toi, le Dieu que nul n'a jamais vu, Tu T'es rendu visible à tous et Tu as demeuré parmi nous. Tous nous T'acclamons :

Alléluia, alléluia, alléluia !

Devant Toi, Ô Mère de Dieu, les orateurs bavards sont muets comme des poissons, incapables de dire comment Tu as pu Enfanter et demeurer Vierge. Remplis d'étonnement, nous contemplons en Toi le Mystère de la Foi :

Réjouis-Toi, Trône de la Sagesse éternelle,
Réjouis-Toi, Écrin du dessein Bienveillant de Dieu,
Réjouis-Toi, Tu conduis les philosophes
aux limites de leur sagesse,
Réjouis-Toi, Tu mènes les savants aux frontières du raisonnement,

Réjouis-Toi, devant qui les esprits subtils deviennent hésitants,
Réjouis-Toi, devant qui les littérateurs perdent leurs mots,
Réjouis-Toi devant qui se défont
les raisonnements les plus serrés,
Réjouis-Toi, car Tu montres Celui
dont la Parole agit avec Puissance,

Réjouis-Toi, en qui nous sommes tirés de l'abîme de l'ignorance,
Réjouis-Toi, en qui nous accédons à la plénitude
du Mystère de Dieu,
Réjouis-Toi, Planche de salut pour ceux
qui aspirent à la pleine vie,
Réjouis-Toi, Havre de paix pour ceux
qui se débattent dans les remous de leur vie,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

Dans Sa Volonté de sauver toute Sa Création, le Créateur de l'univers a choisi d'y venir Lui-même. Pour refaire en nous Son Image à Sa ressemblance Divine, il est devenu l'Agneau, lui, notre Dieu et notre Pasteur.

Alléluia, alléluia, alléluia !

En Toi Vierge Marie, Mère de Dieu, trouvent refuge ceux qui ont fait choix de virginité et qui se tournent vers Toi. Car le Créateur du Ciel et de la terre T'a façonnée, Ô Immaculée, en venant demeurer dans Ton sein. Tous, il nous apprend à T'acclamer :

Réjouis-Toi, Mémorial de la Virginité,
Réjouis-Toi, Porte du Salut,
Réjouis-Toi, premier Fruit du Royaume Nouveau,
Réjouis-Toi, en qui resplendit la Merveille du don gratuit,

Réjouis-Toi, en qui sont régénérés les esprits accablés,
Réjouis-Toi, en qui sont fortifiés ceux que leur passé a blessé,
Réjouis-Toi, car Tu enfantes Celui qui nous délivre du Séducteur,
Réjouis-Toi, car Tu nous donnes la Source de la Chasteté,

Réjouis-Toi, Chambre nuptiale où Dieu épouse notre humanité,
Réjouis-Toi, Tu confies au Dieu d'Amour
ceux qui se donnent à Lui,
Réjouis-Toi, Nourriture du Seigneur pour ceux
qui ont pris le chemin de virginité,
Réjouis-Toi, Tu conduis les croyants à l'intimité avec l'Époux,

Réjouis-toi Épouse inépousée !

Toutes nos hymnes de louange sont impuissantes à chanter, Seigneur, la profusion de Ta Miséricorde infinie. Seraient-elles aussi nombreuses que le sable de la mer, jamais elles ne parviendraient à égaler la richesse du don que Tu nous as fait.

Alléluia, alléluia, alléluia !

Nous contemplons dans la Vierge Sainte le Flambeau qui a porté la Lumière dans les ténèbres. Embrasée par la Flamme du Verbe de Dieu qu'Elle accueille dans Sa Chair, Elle conduit tout homme à la connaissance de Dieu, illuminant l'intelligence de Sa Splendeur. Joyeusement nous L'acclamons :

Réjouis-Toi, Aurore du Soleil levant,
Réjouis-Toi, Flambeau qui porte la Lumière véritable,
Réjouis-Toi, Éclat de Celui qui illumine notre coeur,
Réjouis-Toi, devant Toi l'Ennemi est frappé de terreur,

Réjouis-Toi, Porte de la Lumière étincelante,
Réjouis-Toi, Source d'une Eau jaillissant en Vie éternelle,
Réjouis-Toi, Image vivante de la piscine du Baptême,
Réjouis-Toi, en qui nous sommes lavés de la souillure du péché,

Réjouis-Toi, Bassin où nous est donné un esprit renouvelé,
Réjouis-Toi, Coupe où nous puisons la Joie,
Réjouis-Toi, en qui nous respirons le Parfum du Christ,
Réjouis-Toi, Source intarissable d'Allégresse,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

Il a voulu faire Grâce des anciennes dettes à tous les hommes. De Lui-même Il est venu habiter chez les Siens, parmi ceux qui vivaient loin de Sa Grâce et, déchirant leurs billets de créance, Il entendit de toutes les bouches sortir cette acclamation :

Alléluia, alléluia, alléluia !

Nos voulons, Ô Mère de Dieu, chanter Ton Enfantement, Te louer comme le Temple vivant que le Seigneur a Sanctifié et Glorifié en demeurant dans Ton sein, Lui qui tient tout dans Sa Main :

Réjouis-Toi, Tabernacle du Dieu vivant,
Réjouis-Toi, Sanctuaire qui contient le Seul Saint,
Réjouis-Toi, Arche de la Nouvelle Alliance dorée par l'Esprit,
Réjouis-Toi, Trésor inépuisable de la Vie,

Réjouis-Toi, Diadème de grand prix pour les gouvernants,
Réjouis-Toi, Gloire vénérable des prêtres de Dieu,
Réjouis-Toi, Solide Tour qui garde l'Église,
Réjouis-Toi, Rempart inébranlable de la Cité,

Réjouis-Toi, en qui surgit le Trophée de notre victoire,
Réjouis-Toi, en qui sonne la déroute de notre Ennemi,
Réjouis-Toi, Guérison de mon corps,
Réjouis-Toi, Salut de mon âme,

Réjouis-Toi Épouse inépousée !

Ô Mère bénie entre toutes, Toi qui as Enfanté le Verbe de Dieu, le Seul Saint, reçois l'offrande de notre prière. Garde-nous de tout malheur et de toute menace, nous qui Te chantons d'un même coeur :

Alléluia, alléluia, alléluia !


Traduction du Foyer de Charité, Ottrott (Alsace).

 

Histoire de l'Icône de Koursk

 

Kondakion Ton 4

Venez fidèles, célébrons lumineusement

l'apparition Miraculeuse de la vénérable Icône

de la Mère de Dieu

et, y puisant la Grâce,

chantons à Celle qui y figure.

Réjouis-Toi, Marie Mère de Dieu, Génitrice Bénie de Dieu !

 

Évangile de Marc, Chapitre 13 et 14 : 1-24

От Марка 13 (Russian Synodal Version)

1И когда выходил Он из храма, говорит Ему один из учеников его: Учитель! посмотри, какие камни и какие здания!

2Иисус сказал ему в ответ: видишь сии великие здания? всё это будет разрушено, так что не останется здесь камня на камне.

3И когда Он сидел на горе Елеонской против храма, спрашивали Его наедине Петр, и Иаков, и Иоанн, и Андрей:

4скажи нам, когда это будет, и какой признак, когда всё сие должно совершиться?

5Отвечая им, Иисус начал говорить: берегитесь, чтобы кто не прельстил вас,

6ибо многие придут под именем Моим и будут говорить, что это Я; и многих прельстят.

7Когда же услышите о войнах и о военных слухах, не ужасайтесь: ибо надлежит [сему] быть, --но [это] еще не конец.

8Ибо восстанет народ на народ и царство на царство; и будут землетрясения по местам, и будут глады и смятения. Это--начало болезней.

9Но вы смотрите за собою, ибо вас будут предавать в судилища и бить в синагогах, и перед правителями и царями поставят вас за Меня, для свидетельства перед ними.

10И во всех народах прежде должно быть проповедано Евангелие.

11Когда же поведут предавать вас, не заботьтесь наперед, что вам говорить, и не обдумывайте; но что дано будет вам в тот час, то и говорите, ибо не вы будете говорить, но Дух Святый.

12Предаст же брат брата на смерть, и отец--детей; и восстанут дети на родителей и умертвят их.

13И будете ненавидимы всеми за имя Мое; претерпевший же до конца спасется.

14Когда же увидите мерзость запустения, реченную пророком Даниилом, стоящую, где не должно, --читающий да разумеет, --тогда находящиеся в Иудее да бегут в горы;

15а кто на кровле, тот не сходи в дом и не входи взять что-- нибудь из дома своего;

16и кто на поле, не обращайся назад взять одежду свою.

17Горе беременным и питающим сосцами в те дни.

18Молитесь, чтобы не случилось бегство ваше зимою.

19Ибо в те дни будет такая скорбь, какой не было от начала творения, которое сотворил Бог, даже доныне, и не будет.

20И если бы Господь не сократил тех дней, то не спаслась бы никакая плоть; но ради избранных, которых Он избрал, сократил те дни.

21Тогда, если кто вам скажет: вот, здесь Христос, или: вот, там, --не верьте.

22Ибо восстанут лжехристы и лжепророки и дадут знамения и чудеса, чтобы прельстить, если возможно, и избранных.

23Вы же берегитесь. Вот, Я наперед сказал вам всё.

24Но в те дни, после скорби той, солнце померкнет, и луна не даст света своего,

25и звезды спадут с неба, и силы небесные поколеблются.

26Тогда увидят Сына Человеческого, грядущего на облаках с силою многою и славою.

27И тогда Он пошлет Ангелов Своих и соберет избранных Своих от четырех ветров, от края земли до края неба.

28От смоковницы возьмите подобие: когда ветви ее становятся уже мягки и пускают листья, то знаете, что близко лето.

29Так и когда вы увидите то сбывающимся, знайте, что близко, при дверях.

30Истинно говорю вам: не прейдет род сей, как всё это будет.

31Небо и земля прейдут, но слова Мои не прейдут.

32О дне же том, или часе, никто не знает, ни Ангелы небесные, ни Сын, но только Отец.

33Смотрите, бодрствуйте, молитесь, ибо не знаете, когда наступит это время.

34Подобно как бы кто, отходя в путь и оставляя дом свой, дал слугам своим власть и каждому свое дело, и приказал привратнику бодрствовать.

35Итак бодрствуйте, ибо не знаете, когда придет хозяин дома: вечером, или в полночь, или в пение петухов, или поутру;

36чтобы, придя внезапно, не нашел вас спящими.

37А что вам говорю, говорю всем: бодрствуйте.

От Марка 14
1Через два дня [надлежало] быть [празднику] Пасхи и опресноков. И искали первосвященники и книжники, как бы взять Его хитростью и убить;

2но говорили: [только] не в праздник, чтобы не произошло возмущения в народе.

3И когда был Он в Вифании, в доме Симона прокаженного, и возлежал, --пришла женщина с алавастровым сосудом мира из нарда чистого, драгоценного и, разбив сосуд, возлила Ему на голову.

4Некоторые же вознегодовали и говорили между собою: к чему сия трата мира?

5Ибо можно было бы продать его более нежели за триста динариев и раздать нищим. И роптали на нее.

6Но Иисус сказал: оставьте ее; что ее смущаете? Она доброе дело сделала для Меня.

7Ибо нищих всегда имеете с собою и, когда захотите, можете им благотворить; а Меня не всегда имеете.

8Она сделала, что могла: предварила помазать тело Мое к погребению.

9Истинно говорю вам: где ни будет проповедано Евангелие сие в целом мире, сказано будет, в память ее, и о том, что она сделала.

10И пошел Иуда Искариот, один из двенадцати, к первосвященникам, чтобы предать Его им.

11Они же, услышав, обрадовались, и обещали дать ему сребренники. И он искал, как бы в удобное время предать Его.

12В первый день опресноков, когда заколали пасхального [агнца], говорят Ему ученики Его: где хочешь есть пасху? мы пойдем и приготовим.

13И посылает двух из учеников Своих и говорит им: пойдите в город; и встретится вам человек, несущий кувшин воды; последуйте за ним

14и куда он войдет, скажите хозяину дома того: Учитель говорит: где комната, в которой бы Мне есть пасху с учениками Моими?

15И он покажет вам горницу большую, устланную, готовую: там приготовьте нам.

16И пошли ученики Его, и пришли в город, и нашли, как сказал им; и приготовили пасху.

17Когда настал вечер, Он приходит с двенадцатью.

18И, когда они возлежали и ели, Иисус сказал: истинно говорю вам, один из вас, ядущий со Мною, предаст Меня.

19Они опечалились и стали говорить Ему, один за другим: не я ли? и другой: не я ли?

20Он же сказал им в ответ: один из двенадцати, обмакивающий со Мною в блюдо.

21Впрочем Сын Человеческий идет, как писано о Нем; но горе тому человеку, которым Сын Человеческий предается: лучше было бы тому человеку не родиться.

22И когда они ели, Иисус, взяв хлеб, благословил, преломил, дал им и сказал: приимите, ядите; сие есть Тело Мое.

23И, взяв чашу, благодарив, подал им: и пили из нее все.

24И сказал им: сие есть Кровь Моя Нового Завета, за многих изливаем

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

 

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×